Catégories
Conseils emailing

4 points à vérifier pour ne pas passer pour un spammeur

Pour communiquer vers les professionnels, l’email marketing est 40 fois plus efficace que Facebook ou Twitter.

Sachez cependant que le taux de clic ou d’ouverture de vos emails dépend de plusieurs facteurs, notamment des serveurs de messagerie et de la personne qui est derrière son écran (celle qui va lire ou non votre email). Dès le premier aperçu, cette dernière peut en effet décider de le supprimer ou de l’envoyer dans son dossier spam…

Rappelez-vous que les meilleures relations d’affaires sont basées sur la confiance entre le client et l’entreprise. Et ce n’est pas en envoyant des emails ressemblant à des spams que vous y arriverez.

Voici donc quelques techniques que vous pouvez appliquer afin d’éviter que vos emails ne se retrouvent directement dans le dossier spam de vos clients.

Personnalisez vos emails

 Selon les statistiques, les clients qui reçoivent des emails ont tendance à les négliger s’ils ne viennent pas de quelqu’un en qui ils ont confiance. Personnaliser vos emails est donc un bon moyen pour franchir ce premier obstacle.

Le premier point à considérer est le nom de l’expéditeur. Il doit être clairement identifié. Evitez les noms trop longs ou en majuscules : les filtres anti-spam peuvent les identifier comme spam.

L’objet du mail est capital, évitez les expressions douteuses de type « gagnez gros maintenant ». Rien de tel pour être relégué au rang de « spammeur ». Là encore, oubliez les majuscules et n’abusez pas des caractères spéciaux et de la ponctuation (!!!, ???, etc.).

Votre adresse d’expéditeur a aussi toute son importance. Utilisez une adresse avec laquelle le client peut vous répondre en cas de besoin. L’usage du nom de votre entreprise ou du contact commercial du client est le bienvenu.

Créez des contenus pertinents

Le contenu de vos emails doit être engageant. Misez sur des contenus que vos clients auront envie de lire. Soyez pertinent, n’envoyez à vos clients que les informations dont ils ont vraiment besoin, au risque de voir vos prochains emails directement dans la corbeille. Etre généreux vous permet également de capter l’attention de vos destinataires. Vous pouvez leur donner des conseils gratuits ou encore des cadeaux virtuels pour les fidéliser.

L’idéal serait d’envoyer des messages personnalisés qui vous permettront d’entretenir une relation de confiance avec vos clients. Vous pouvez leur proposer des exclusivités ou des offres qu’ils ne retrouveront nulle part ailleurs que dans leur boite mail. Ils se sentiront privilégiés et auront hâte d’ouvrir votre prochain email.

Attention à l’envoi d’emails en grand nombre

Bien que ce soit un bon moyen d’atteindre plusieurs clients potentiels, l’envoi d’emails en grand nombre n’est pas toujours recommandé. Cependant, si cette pratique est nécessaire pour vous, passez plutôt par des fournisseurs de messagerie qui vous permettent de personnaliser les champs avec les noms de vos contacts. Vous pouvez par exemple utiliser la plateforme Ediware…

Attention toutefois à ne pas envoyer une grosse quantité d’emails en même temps. Les serveurs de messagerie risquent de bloquer certains de vos emails, considérés comme des spams.

Et, si vous envoyez des bulletins d’information, assurez-vous qu’ils contiennent bien l’option de désabonnement, comme défini par la loi pour la confiance dans l’économie numérique.

Vérifiez et testez vos mails avant de les envoyer

Si vous avez bien appliqué ces techniques, vos emails marketing ne passeront normalement pas pour des spams. Pour en être certain, vérifiez-les à l’aide des services de test anti-spam, comme sur la plateforme Ediware. Ce dernier va scanner le contenu de votre email pour déceler les expressions qui peuvent être lus comme un spam par les serveurs de messagerie.